CODE ROUGE: ALARME!
DANGER POUR L’HUMANITÉ ET LA PLANÈTE

(dont la cause essentielle n’est pas la pandémie du corona
mais ce qu’elle cache)


Vous trouverez ici le texte complet du Manifeste en PDF:
/Image.ashx?id=2748_518FC317-9AB0-4817-ACE0-DB95F775F571_

 

UN MANIFESTE
de
Marcel Messing

(anthropologue, philosophe)


Pourquoi ce manifeste ?
Ce manifeste tente de mettre brièvement en lumière certains aspects que l’élite actuelle au pouvoir préfèrerait garder cachés (occultus en latin) de sorte que les gens ordinaires, comme vous et moi, continuent d’ignorer ce qui se passe réellement dans le monde. Sans quelques connaissances de l’occulte, je pense qu’il est impossible d’approfondir l’histoire mondiale. 
Ce manifeste est le J’accuse d’Emile Zola (1898) pour notre époque et la prépublication d’un livre encore in statu nascendi, qui comprendra une liste d’annotations et un aperçu de littérature exhaustifs. 
On a déjà beaucoup écrit sur la pandémie actuelle du corona. Je me limiterai à un certain nombre de causes profondes qui vous permettront, je l’espère, de mieux comprendre les nombreux mensonges sur le coronavirus. Il s’agit du rôle obscur de l’industrie pharmaceutique, des tests en masse de la population mondiale, des interdictions de sortie, du confinement total ou partiel, des lois d’urgence, d’une « mascarade » massale, des mesures obligatoires pour « sauver des vies humaines », du rôle des médias, du crash imminent de l’économie mondiale, du changement climatique, du développement accéléré de la 5G en rapport avec le coronavirus et, à mon avis, des vaccins probablement dangereux, produits actuellement en toute hâte et à grande échelle par les industries pharmaceutiques et présentés comme la seule panacée contre toute cette misère.

Vous trouverez ici le texte complet du Manifeste en PDF:
/Image.ashx?id=2748_518FC317-9AB0-4817-ACE0-DB95F775F571_


Ce texte peut être distribué, placé sur d’autres sites ou répandu par d’autres moyens, à condition de ne rien changer et de mentionner l’auteur et la source.
Nous vous en remercions.